Comment prévenir ou compenser la pénibilité au travail ?

La pénibilité au travail peut prendre différentes formes, mais les facteurs restent toujours les mêmes. Alors, pour améliorer les conditions de travail, comment les prévenir ou les compenser ?

Évaluer les risques de maladies liés à la pénibilité au travail

Prévenir la pénibilité au travail à l’aide de ID Prévention est un engagement que toutes les entreprises devraient prendre. Elles doivent à tout prix assurer la sécurité des travailleurs. Il s’agit d’un devoir de protéger les salariés contre les facteurs de risques liés à la pénibilité au travail et  ses conséquences.

L’évaluation des risques permettrait d’arrêter et de limiter les dangers du travail sur la santé mentale et/ou physique. Ainsi, il sera plus facile de déterminer les causes des maladies professionnelles et d’y remédier. Si la pénibilité est due à l’exposition à de fortes températures, par exemple, il faut ajouter des aérations et adapter les lieux de travail au corps humain.

Le contrat et les inspections du travail

Il faut installer des mesures d’inspection pour prévenir les dangers professionnels. Les employeurs doivent ainsi conclure des accords avec les employés. Et pour effectuer une telle démarche, il est nécessaire d’établir un programme de prévention des risques au travail.

Une inspection du travail doit être comprise dans ce contrat. Ici, l’inspection peut pénaliser l’employeur si les termes de l’accord ne sont pas respectés. L’organe habilité pour ce faire a également pour rôle de vérifier la bonne foi de ces derniers et la régularité des termes de l’accord. Il doit aussi s’assurer que les mesures prises visent réellement à prévenir ou à compenser la pénibilité. Le but étant de garantir que tous les employés travaillent dans de bonnes conditions de travail.

Mobiliser les représentants du personnel

Il faut passer par une formation pénibilité au travail pour pouvoir la prévenir ou la compenser. Elle doit permettre aux responsables de connaître les mesures de prévention et de compensation de la pénibilité au travail et les aider à protéger ce droit.

Mettre en place un service de santé ou monter une stratégie, par exemple, est envisageable. Mais, fonder une organisation pour garantir la sécurité sociale des salariés est une meilleure idée. Cet organisme devrait servir de conseiller technique et intellectuel pour étudier la pénibilité au travail et pour aider les travailleurs à réagir en conséquence. C’est d’ailleurs lui qui assure cette fameuse formation.

C’est quoi la politique de maîtrise des risques professionnels ?
Comment évaluer les risques d’exposition au bruit au travail ?