La sécurité au travail en chiffres

Les conditions de travail des entreprises modernes ne cessent de s’améliorer. Les organismes sociaux divers y veillent bien. Mais malgré les innovations technologiques remarquables dans le monde du travail, les accidents de travail restent nombreux. Dans cet article, vous pourrez voir les chiffres clés sur la santé et la sécurité au travail actuellement.

Les chiffres sur les accidents de travail

En 2016, on a compté 34 accidents pour 1000 salariés. Bien que ce soit un chiffre élevé pour des accidents de travail, c’est un record. C’est le chiffre le plus bas depuis 70 ans. Cela montre que les efforts des sociétés dans la prévention, la santé et la sécurité ont porté des fruits. Même les secteurs traditionnels les plus touchés par les accidents de travail ont connu une baisse importante. C’est le BTP qui affiche le plus haut taux d’accident, avec une fréquence de 60 accidents pour 1000 salariés. En 10 ans, il y a eu une baisse de 29 % dans tous les secteurs confondus. Cela dit, il est important de préciser que c’est un chiffre global. Tous les secteurs n’ont pas forcément connu une baisse du taux d’accidents de travail. Les accidents sur les trajets par exemple ont augmenté de 1,2%.

Quelques secteurs connaissent une hausse de la fréquence d’accident

La sécurité au travail en chiffres doit être prise dans sa globalité lorsqu’on simplifie la présentation des taux. Il ne faut pas avoir l’habitude de trop généraliser. Vérifiez toujours les chiffres spécifiques, car même si le taux général affiche une réduction de 29%, quelques secteurs sont toujours en train de hausser leurs fréquences d’accidents de travail. Le secteur du service à la personne par exemple a enregistré 94,6 accidents pour 1000 salariés, soit trois fois plus que la moyenne. Le secteur de l’intérim est aussi à surveiller de près. 53% des accidents de travail sont enregistrés chez les manutentionnaires.

Une baisse des maladies professionnelles

Les chiffres sur les maladies professionnelles ont aussi baissé. Ce sont les sociétés d’Assurance maladie et Risques professionnels qui nous ont montré les chiffres. De 2015 à 2016, il y a eu une baisse de 4,3 % et les dernières années ont suivi à peu près le même rythme. En France, les premières causes de maladie au travail sont les troubles musculo-squelettiques. Ceci dit, ils ont aussi diminué de 4,1% en un an. Aujourd’hui, on constate une baisse de 9,5% du taux de maladies lié à l’amiante.

Timberland pro : la chaussure de sécurité idéale
A quoi sert un référentiel de management de la santé et de la sécurité au travail ?